Boston, Le sac weekend


Accessoires, Couture / mercredi, mai 11th, 2016
La deuxième cousette qui n’est pas pour moi (je dois encore vous présenter la première, je sais, je sais). C’est le sac Boston, de Sacôtin, et un vanity assorti pour ma petite maman.

Et bien oui, le mois de mai, c’est la période de la fête des mères. J’ai commencé avec du retard et je n’étais pas certaine de pouvoir terminer à temps. Finalement, j’ai achevé mes dernières coutures le matin même et j’ai pu l’offrir à ma Môman dans les temps. Voici donc mes dernières réalisations coutures de ce début de printemps.

sac boston et vanity

En réalité, j’ai été mandatée par ma maman pour coudre son sac. Elle en avait acheté le patron lorsqu’il a fallu remplacer le sac du petit frère. Mais le modèle ne lui plaisait pas (à lui), donc nous avons reporté la réalisation à plus tard. Puis, nous avons fait une visite au salon Créativa de Bruxelles. C’est là qu’on a trouvé le tissu pour le réaliser. Maman a choisi deux lins enduits l’un imprimé et l’autre uni, assorti. Jusque -là, tout va bien.

Les problèmes ont commencé quand il a fallu trouvé la sangle assortie… Nous avons fait 4 magasins avant de finalement déniché la couleur idéale chez Mondial Textile. La première était trop claire et le gris tirait sur le mauve… pas top. La seconde était pas mal, un gris clair très lumineux, mais qui ne donnait pas assez de contraste avec le tissu imprimé.

sac boston sacotin La Chouette qui pense

Modèle Boston

sac boston finitions côté

Ce sac weekend est donc le modèle Boston de la marque Sacôtin que j’ai réalisé. Il s’agit d’un sac de voyage dans un format qui convient comme bagage à main en avion. Il a une jolie forme arrondie, qui lui donne un look un peu vintage. Entièrement doublé, les finitions prévues sont très belles et, en plus, il dispose de nombreuses poches.

Le patron est super bien pensé, les explications très claires. C’est un vrai plaisir à coudre.

Réalisation

Si les explications sont limpides, coudre des tissus enduits, c’est une autre paire de manches. Ces tissus sont super : la qualité est au rendez-vous, ils ont de la tenue et garde un toucher satiné très agréable. La couture des pièces endroit contre endroit, ça roule. On est sur le côté toile brute donc pas de problème. Mais alors les surpiqûres…

Le souci, c’est que le pied de la machine ne glisse pas sur l’enduit. Il reste coincé : ça pique à répétition sur un même point. C’était tellement pénible de ne pas parvenir à un résultat convenable que j’ai laissé l’ouvrage de côté pendant un moment, pour prendre du recul.
Finalement, j’ai retrouvé mon calme. J’ai sortit le masking tape de bricolage et ça a été. Je le colle directement sur le tissu et du coup le pied presseur glisse dessus sans souci. Après, on l’enlève et le tour est joué : de jolies surpiqûres. Après coup, je me suis sentie bête de ne pas y avoir pensé plus tôt… Avez-vous d’autres astuces pour coudre des tissus difficiles comme le simili ou les enduits ?

sac boston La Chouette qui pense et vanity

Pour une meilleure tenue du sac, j’ai renforcé mon Boston avec de la vliesline n°520. Très épaisse et très rigide, elle est idéale pour cet usage. En revanche, ça ajoute encore un peu de difficulté lors des coutures, surtout dans les arrondis. J’avais coupé la vliesline sans les marges de couture, mais malgré ça, c’est resté plus compliqué. J’ai dû faire pas mal de coutures à la main pour que les finitions soient belles. J’ai entoilé les côtés et le fond du sac.

Le vanity

Une fois mon sac cousu, il me restait de grandes chutes, tant dans les tissus extérieurs que dans celui de la doublure. Du coup, pour que maman ait le chic total en partant en weekend, je lui ai confectionné un petit vanity de toilette assorti.

trousse de toilette - vanity de voyage

C’est un modèle (et un tutoriel) proposé par Nanie Cousette. Ce que j’aime beaucou, c’est qu’il est suffisamment haut pour y faire entrer une bouteille de shampoing debout et bien grand pour y glisser tout ce dont on peut avoir besoin en voyage. Ici, c’est du molleton qui lui permet d’avoir de la tenue.

***

Modèle : le sac Boston de Sacôtin et le vanity de Nanie Cousette

Tissus : lin enduit imprimé et lin enduit anthracite d’Histoire de filles. Doublure en coton, Veritas.

***

Voilà, vous savez tout sur ce challenge et, surtout, sur toutes les péripéties de ce duo de voyage. N’hésitez pas à me laissez un avis 🙂

Tchuuuss !

Steph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.