Robe Harriet pour les fêtes


Couture, Garde-robe / samedi, décembre 26th, 2015
Comme promis, voici ma robe de fêtes ! Un modèle élégant, une coupe classique et une couleur chaude pour célébrer les fêtes de fin d’année.

Il s’agit de la robe Harriet, du dernier numéro de La Maison Victor de cette année (celui dont je vous ai parler dans la revue de presse de novembre). J’avais vraiment été séduite par le modèle et, bien que je ne sois pas une experte en confection, j’ai choisi de me lancer ce défi.

C’est donc un modèle sur lequel j’avais véritablement craqué que j’ai confectionné cette fois, pas dans l’idée de voir si j’en étais capable, mais vraiment pour me faire plaisir. Après tout, le DIY, c’est surtout ça non ? Faire et se faire plaisir.

robe harriet maison victor

J’avais quelques appréhensions, surtout pour la régularité et la couture de la fermeture invisible (je n’ai pas le bon pied presseur). Mais j’ai surmonté tout ça et je me suis mise au travail. J’avais vraiment envie de pouvoir la porter au réveillon de Noël et je l’ai terminée juste à temps, le 23 décembre vers 23 heures. Elle a fait son petit effet, mes proches l’ont trouvée très belle — bien que l’Amoureux se soit amusé à me surnommer Elisabeth, durant tout l’apéritif (un petit côté Reine d’Angleterre selon lui).

Ce qui me plait dans ce modèle ? L’encolure très particulière (assez peu visible sur mes photos, malheureusement) et l’ampleur de la jupe — qui tourne légèrement. Je suis un peu déçue parce qu’elle est légèrement trop large, ce qui explique, entre autres, le port de la ceinture, il va falloir que j’essaie de la reprendre à la taille de quelques centimètres. Sinon, elle est très confortable. La largeur est ma seule déception, je pense m’en être plutôt pas mal sortie avec ma fermeture invisible.

robe harriet maison victor

harriet maison victor

Presque chaque couture est surpiquée, un détail qui m’avait déjà bien plu sur la veste Mona. Je trouve que ça souligne les lignes de coupe.

harriet maison victor

Le tissu

Il s’agit d’un jersey de mode, assez lourd et légèrement extensible bordeaux. Je l’ai acheté chez Verotex, à Wavre (en même temps que le tricot de ma Harlequin). Après la maille épaisse, c’est le deuxième tissu extensible que je travaillais. Il ne glissait pas et comme il n’est pas trop élastique, je n’ai pas rencontré beaucoup de difficultés pour le travailler.

Il y a pas mal de pièces pour réaliser ce modèle. J’ai pris beaucoup de plaisir à voir ma robe prendre forme petit à petit. Surtout, quelle satisfaction de porter du handmade. Et puis un peu aussi de pouvoir épater ses proches.

***

J’en profite pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année, un joyeux Noël et d’ores et déjà une bonne année 2016, remplie de projets et de plaisirs !

Bises

Stéphanie

5 réponses à « Robe Harriet pour les fêtes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.